Nissan lez Ensérune

Ensérune au-dessus des étangs

roi des ammonites sur son lit de calcaire coquillé

tu as drainé les eaux

le vent à pris ses quartiers au creux de ta plaine

comme un chien compagnon qui revient se rouler sur sa couche

arrondissant son dos près de l’oppidum 

où sont tes villas romaines

tes champs de blé ta salicorne ? 

aujourd’hui tes vignes grenache et sirah

descendent parmi la Clape et les trois moulins 

tu retrouves ton souffle occitan 

près des oliviers. 

Publicité

Publié par francis.friedlander

Je suis venu à la poésie par le biais de la photographie, je commente sous forme de poèmes des photos que j'ai réalisé lors de promenades dans la nature et ailleurs. Mon blog le plus visuel : https://friedphotopoemes.blogspot.com

Un avis sur « Nissan lez Ensérune »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :